BARBIER Charles, Marie, Joseph

Né le 3 décembre 1869 à Béziers (Hérault), mort le 18 février 1925 au Mans (Sarthe) ; professeur de lycée ; militant socialiste SFIO de la Sarthe.

Charles Barbier avait adhéré très jeune au mouvement socialiste et appuyé l’action de Jules Guesde. Il aurait participé à la fondation de la Fédération socialiste de la Vienne. Après avoir suivi des études à la Faculté de Montpellier, Barbier obtint à vingt-quatre ans l’agrégation de lettres et enseigna aux lycées de Montauban (Lot), Nîmes (Gard), Cahors (Lot) de 1893 à 1899, Guéret (Creuse) de 1899 à 1904 et Le Mans (Sarthe) à partir de 1904. Il assista comme délégué au XIe congrès national corporatif — 5e de la CGT — tenu à la Bourse du Travail de Paris en septembre 1900. Il y représentait la Bourse du Travail de Nîmes (Gard). Voir Barbier Claude.

Il milita à la Fédération socialiste SFIO de la Sarthe constituée le 6 janvier 1907 et dont il fut élu secrétaire adjoint dès sa création. Le congrès départemental réuni le 30 janvier 1921, au lendemain de la scission de Tours, reconduisit Charles Barbier dans ses fonctions de secrétaire fédéral adjoint qu’il conserva jusqu’à sa mort.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article97950, notice BARBIER Charles, Marie, Joseph , version mise en ligne le 3 novembre 2010, dernière modification le 3 novembre 2010.

SOURCES : La République sociale de l’Ouest, 6 février 1921, 1er mars 1925. — Le Congrès de Tours, édition critique, op.cit., p. 155.

ICONOGRAPHIE : Encyclopédie socialiste, Hubert-Rouger, Les Fédérations, op.cit., Sarthe, p. 549.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément