BARON Alfred

Né le 17 janvier 1906 à Doulon (Loire-Inférieure). Ajusteur aux Batignolles, militant communiste, Baron fut poursuivi pour violation de domicile et opposition aux travaux lors de la grève générale de la CGT en novembre 1938 à Nantes.Il était un des responsables syndicaux CGT de son entreprise.

Fait prisonnier suite à la défaite de juin 1940, sa femme Marcelle Baron fut agent de liaison dans la résistance communiste puis déportée à Ravensbrück.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article98126, notice BARON Alfred , version mise en ligne le 3 novembre 2010, dernière modification le 30 mars 2014.

SOURCES : Arch. Dép., Ille-et-Vilaine, série U non classée.- Bulletin du Comité départemental du souvenir des fusillés de Chateaubriant et Nantes et la résistance en Loire-Inférieure, novembre 2012.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément