BARRAUD

Par Jean-Luc Pinol

Ouvrier ravaleur ; secrétaire du syndicat général CGT des travailleurs de la Pierre de la Seine.

Au cours des années 1936 et 1937 au moins, Barraud, ouvrier ravaleur, était le secrétaire du syndicat général CGT des travailleurs de la Pierre de la Seine.

En 1938, Barraud fut élu membre de la commission exécutive de la Fédération du Bâtiment. Lors du congrès, l’élection de la commission exécutive donna lieu à de nombreux problèmes provoqués à la fois par des erreurs, lors du dépouillement du scrutin mais aussi par la volonté d’éviter une rupture avec la minorité ex-confédérée. Arrachard proposa de porter le nombre des membres de la commission de 35 à 41. Sa proposition fut adoptée, mais toute arrière-pensée ne semblait pas avoir disparu lors de la clôture des débats. Voici la liste de la commission telle qu’elle figure dans le compte rendu sténographique du congrès dans l’ordre des suffrages obtenus : Nocaudie, Lenoir, Salvator, Campagnac, Malandain, Roels, Toudic, Arrachard, Toutain, Pillet, Vonet, Guibora, Bossus, Lemasson, Damur, Launet, Mougnot, Labrousse, Roby, Douence, Lequere, Cazenave, Barraud, Benoit, Geneix, Brout, Kuntzelman, Simonet, Nostro, Dummert, Degrot, Duchat, Bracq, Pfeifer, Cordier, Durand, Izard, Dupré, Montaigne, Fourny et Cavagnara qui avait été oublié lors du premier décompte, ce qui avait eu pour conséquence de placer Cordier à la 36e position, donc non élu.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article98187, notice BARRAUD par Jean-Luc Pinol, version mise en ligne le 3 novembre 2010, dernière modification le 20 octobre 2019.

Par Jean-Luc Pinol

SOURCES : Compte rendu du congrès. — Le Peuple, organe quotidien du syndicalisme, 27 mars, 27 juin, 13 octobre 1936, 19 mars, 10 avril 1937 (BNF-Gallica). — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément