ALDAM André, Alphonse

Par Robert Aimé

Né vers 1920 en Auvergne, mort le 26 février 1992 ; postier et acteur ; militant de Travail et culture ; syndicaliste CGT ; militant communiste.

André Aldam milita activement aux Chèques postaux pendant toute sa longue carrière de postier. Il y fut militant simultanément de la CGT, du PCF et de Travail et Culture (TEC). Comédien lui-même, André Aldam s’orienta vers la « commission théâtre » de TEC aux côtés des responsables de la commission, Raymonde et Valentin Temkine.
La mobilisation rapide des trois sections TEC des « Chèques » dont le personnel était féminin en grande majorité, permit de sauver de nombreuses bonnes pièces de théâtre en difficulté, en leur apportant un public.
En 1959, André Aldam fit partie des jeunes cadres recrutés par TEC dans les entreprises. À l’assemblée générale TEC du 22 mai 1960, il fut élu secrétaire de l’association. L’année suivante, il fut nommé par le bureau, comme un des trois secrétaires généraux adjoints, aux côtés de Maurice Delarue. Il refusera le poste de permanent proposé par l’association, désirant continuer son action au sein des « Chèques », mais sa nouvelle responsabilité le fera cependant participer activement à toutes les décisions de Travail et Culture. C’est dans le même temps que Anne-Claude Godeau, une autre militante TEC des Chèques, fut victime de la répression policière du 8 février 1962 au métro Charonne avec sept autres manifestants qui l’accompagnaient.
André Aldam collabora régulièrement à la rédaction des Nouvelles du XVe, journal communiste de cet arrondissement de Paris dans les années 1960-1970.
Le bref faire-part de son décès dans le journal Le Monde, était ainsi libellé, sans aval de famille : « Le 26 février 1992 est parti André Aldam, ancien acteur, ancien postier. Corps et biens ont été légués à la science ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article9825, notice ALDAM André, Alphonse par Robert Aimé, version mise en ligne le 10 octobre 2008, dernière modification le 8 janvier 2019.

Par Robert Aimé

SOURCE : Souvenirs de Robert Aimé.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément