BARTHAS Louis

Par Rémy Cazals

Né le 14 juillet 1879 à Homps (Aude), mort le 4 mai 1952 à Peyriac-Minervois (Aude) ; tonnelier, militant syndicaliste et socialiste, auteur de Carnets de guerre (1914-1918).

Très bon élève de l’école communale, lauréat du prix du Conseil général pour son brillant succès au certificat d’études, Louis Barthas compléta sa formation par la lecture des classiques de la littérature, des penseurs républicains et socialistes. Militant syndical et politique à Peyriac-Minervois, il était en relations amicales avec Léon Hudelle, rédacteur au Midi socialiste de Toulouse, lui-même originaire de Peyriac.

Au début de la guerre de 1914, Louis Barthas, caporal, retrouva Léon Hudelle, capitaine, au 280e RI. Le caporal tonnelier écrivit une chronique complète des cinq années du conflit, mise au propre en 1919 sur 19 cahiers d’écolier (environ 1 500 pages), éditée seulement après sa mort. Ces Carnets de guerre sont une source précieuse sur la vie et les pensées d’une escouade ; ils témoignent aussi de la capacité de réflexion et de synthèse d’un simple caporal que l’expérience de la guerre conforta dans son pacifisme et son antimilitarisme.

On peut signaler que l’œuvre de Louis Barthas inspira une chanson en occitan de Gascogne à Marcel Amont (Lo caporau Bartàs), une pièce de théâtre à Philippe Orgebin (Caporal tonnelier), un discours de 11 novembre à Marie-Christine Blandin, présidente du Conseil régional Nord-Pas-de-Calais (1992). Le monument à la Paix de Pontcharra-sur-Breda (Isère) est construit autour des dernières lignes des Carnets de guerre de Louis Barthas.

Fils de Louis, Abel Barthas fut un actif résistant sous l’occupation allemande et devint maire de Peyriac-Minervois après la Libération.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article98288, notice BARTHAS Louis par Rémy Cazals, version mise en ligne le 3 novembre 2010, dernière modification le 22 septembre 2018.

Par Rémy Cazals

ŒUVRE : Les Carnets de guerre de Louis Barthas, tonnelier, 1914-1918, Paris, Maspero, 1978 (plusieurs rééditions par La Découverte).

SOURCES : Les Audois, dictionnaire biographique, R. Cazals et Daniel Fabre dir., Carcassonne, 1990. — R. Cazals, « La culture de Louis Barthas, tonnelier », dans Mélanges offerts à Raymond Huard, Montpellier, 1995.

ICONOGRAPHIE : voir la couverture et le cahier de photos dans les Carnets de guerre.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément