BASSON Jean-Marie

Par Jean Lorcin et G. Raffaelli

Né et mort à Saint-Chamond (Loire) : 14 mars 1867 — 24 décembre 1947 ; militant syndicaliste CGT de la Loire.

Ouvrier tourneur aux Forges et aciéries de la marine à Saint-Chamond, militant au syndicat local des Métaux, Basson fut un organisateur et un militant. Il participa au printemps 1917 à la discussion du bordereau de salaires et joua au sein du comité de grève dont il anima les principales réunions, un rôle essentiel lors du mouvement pour le retour d’Andrieu. Lors d’une réunion tenue à Saint-Chamond le 30 mai 1918, il flétrit la CGT « vendue au gouvernement » et exalta le 1er Mai « que les capitalistes exècrent parce que c’est la fête des exploités contre les exploiteurs ».

À la suite du mouvement de mai 1918, il fut congédié par les Aciéries. Il n’en poursuivit pas moins son action au sein du conseil syndical des Métaux reconstitué, dont il devint secrétaire honoraire.
C’est probablement lui qu’on retrouve comme animateur du conflit de Manufacture françaises d’armes et cycles (dirigées par Mimard) de en août 1937,.

Il faisait partie aux côtés de Joseph Ramier de la délégation chargée de présenter à la direction, le 3 août 1937, les revendications du personnel, opposé à l’assimilation, dans la convention collective, des employés de bureau aux employés du commerce de détail, et, après l’échec de cette tentative de négociation, du comité de grève, aux côtés de Marius Patinaud. A la suite de l’occupation des locaux de ma manufacture par les grévistes, il fut inculpé, avec Patinaud et Ramier, de violation de domicile et d’atteinte à la liberté du travail. Il fit partie de la délégation intersyndicale CGT-CFDT venue réclamer l’arbitrage de la présidence du Conseil. A l’issue du conflit, il fut de ceux, comme Patinaud, qui acceptèrent de se sacrifier en abandonnant leur emploi pour faciliter la reprise du travail.

Il fut, plus tard, porte parole du " Comité de vigilance des intellectuels antifascistes " le 13 février 1938.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article98385, notice BASSON Jean-Marie par Jean Lorcin et G. Raffaelli, version mise en ligne le 3 novembre 2010, dernière modification le 9 décembre 2011.

Par Jean Lorcin et G. Raffaelli

SOURCES : Arch. Nat. F7/12 994. — Arch. Dép. Loire, 92 M 240, 92 M 248, 93 M 11. — Notes prises par Maurice Moissonnier sur le journal de grève de Henri Coron, membre de la direction de la Manufacture française d’Armes et Cycles resté dans l’usine pendant le conflit du 3 août au 12 novembre 1937. — Le Cri du Peuple, 26 août 1937. — La Tribune républicaine, 13 février 1938. — Michelle et Gérard Raffaelli, Introduction bibliographique, méthodologique et biographique à l’étude de l’évolution économique et sociale du département de la Loire, 1914-1920. Le Mouvement ouvrier contre la guerre, Mémoire de Maîtrise - Histoire, Paris- Nanterre, 1969.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément