BINETRUY Jean-Pierre

Par Michel Gorand

Né le 6 décembre 1946 à Besançon (Doubs) ; technicien Transport Mouvement (TTMV) ; secrétaire fédéral de la Fédération CFDT des cheminots (1986-2000).

Issu d’une famille de quatre enfants dont le père était agent EDF et la mère comptable, Jean-Pierre Binetruy entra à la SNCF en février 1966 comme attaché groupe 7 à la gare de Besançon. Il se syndiqua à la CFDT dès 1966 et fut délégué du personnel (indiciel et de groupe) de 1970 à 1981. Il siégea également au comité mixte de Besançon comme représentant syndical de 1973 à 1981.
Jean-Pierre Binetruy fut secrétaire du syndicat des cheminots CFDT de Besançon de 1974 à 1976 et trésorier de l’Union professionnelle (UPR) de Dijon de 1976 à 1985. Après réussite à l’examen d’accès à la maîtrise, il fut nommé TTMV en gare de Dijon de 1981 à 1983 puis à nouveau à Besançon. Il fit alors partie de l’équipe animatrice de l’Union fédérale des cadres (UFC) à partir de 1981 et en fut l’animateur de 1995 à 2000. Permanent à partir de 1985, il fut élu secrétaire fédéral des cheminots CFDT à partir du congrès de 1986 et il assura la trésorerie de 1990 à 2000. Il siégea régulièrement à la commission du statut à partir de 1994 et fut syndicalement responsable du secteur international.
Jean-Pierre Binetruy prit sa retraite en 2000. En désaccord avec la signature par la CFDT de l’accord de mai sur les retraites, il démissionna de la CFDT en juin 2003.
Marié en 1968 à Jacqueline Vauchot qui était adhérente au SGEN-CFDT et démissionnaire également en juin 2003, ils eurent deux enfants dont l’un est cadre à la SNCF.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article991, notice BINETRUY Jean-Pierre par Michel Gorand, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 4 mai 2012.

Par Michel Gorand

SOURCES : Arch. CFDT. — Correspondance avec le militant, 2003.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément