BENICHOU Gina et BENICHOU Paul

Militants marxistes

En 1933 et 1934, Gina et Paul Bénichou collaboraient à la revue de Boris Souvarine, La Critique sociale. Le 1er juillet 1933, au nom du groupe "Pour la renaissance communiste", Paul Bénichou fut cosignataire, avec Albert Treint, Simone Weil, Jean Rabaut, Nelly Rousseau et Giovanni Campeggi d’une déclaration commune se démarquant du trotskysme, mais soulignant aussi les faiblesses de la gauche communiste en France.
Gina Bénichou était membre en 1935 du groupe Spartacus animé par René Lefeuvre. Elle écrivit dans le numéro 8 de sa revue Spartacus (avril-mai 1935) un article, signé B. Gina : « Conscience sociale et spontanéité des masses selon Lénine et Rosa Luxembourg ».
Paul et Gina Bénichou écrivirent en 1939 dans la revue Masses, de René Lefeuvre, qui était d’orientation socialiste révolutionnaire.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article99130, notice BENICHOU Gina et BENICHOU Paul, version mise en ligne le 3 novembre 2010, dernière modification le 19 juin 2019.

SOURCES : La Critique sociale, novembre 1933 et mars 1934. — J. Chuzeville, « René Lefeuvre, socialiste révolutionnaire », Gavroche, n° 159, juillet-septembre 2009.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément