BERSON Ernestine, Marie

Par Jacques Cousin, Jacques Omnes

Née le 22 novembre 1894 à Denazé (Mayenne), morte le 22 octobre 1959 à Laval (Mayenne) ; institutrice en Mayenne ; militante syndicale.

Fille d’une journalière, Ernestine Berson entra à l’École normale d’institutrices de Laval en 1910 et en sortit en 1913 avec son brevet supérieur. Elle fut aussitôt nommée à Saint-Cyr-en-Pail, puis poursuivit sa carrière à Gastines, Simplé, La Selle-Craonnaise et enfin Port-Brillet.

Elle adhéra à l’Amicale des instituteurs et institutrices de la Mayenne en 1915, puis au Syndicat des membres de l’enseignement laïque dès 1919. Elle fut élue membre du conseil syndical lors de l’assemblée générale du 23 mai 1920. Le 29 septembre 1920, une AG, réunie à Laval, décida d’organiser la résistance contre l’ordre du ministre de l’Instruction publique de dissoudre le syndicat. Une épreuve de force s’engagea alors. Les membres du conseil syndical, dont Ernestine Berson, subirent les 26 et 27 novembre un interrogatoire sur le fond. Ils furent inculpés pour avoir refusé de dissoudre un syndicat illégalement constitué. Convoqués devant le tribunal correctionnel de Laval, ils furent condamnés chacun à 100 francs d’amende et aux frais de tribunaux, condamnation confirmée le 6 avril 1921. Le Syndicat des membres de l’enseignement laïque fut alors contraint de se transformer en section syndicale.

Le mandat d’Ernestine Berson fut renouvelé pour un an à l’AG du 27 octobre 1921 et elle occupa les fonctions de trésorière de la section à la place de Marguerite Thuaudet. Elle fut convoquée en novembre 1921 chez l’inspecteur d’académie ainsi que huit de ses camarades, soupçonnés comme elle, par le ministre, d’appartenir à la Troisième Internationale, puisqu’elle figurait parmi les abonnés à La Vie Ouvrière. À l’expiration de son mandat en juillet 1922, et n’étant pas rééligible, elle fut remplacée par Louis Lesaint au conseil syndical. Elle recommença à siéger au conseil syndical en 1931, et fut candidate pour son syndicat, mais sans succès, aux élections au Conseil départemental de l’enseignement primaire le 5 avril 1932. Lors de l’AG du 13 octobre 1932, pour respecter les statuts qui interdisaient le renouvellement immédiat d’un mandat, elle se retira du conseil syndical au profit de Madeleine Desnos.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article99590, notice BERSON Ernestine, Marie par Jacques Cousin, Jacques Omnes, version mise en ligne le 3 novembre 2010, dernière modification le 26 novembre 2022.

Par Jacques Cousin, Jacques Omnes

SOURCES : Arch. Nat. F7/13091. — Arch. Dép. Mayenne, 1 W 2892. — L’Émancipation de l’Instituteur, juin 1920 et novembre 1921. — Archives de l’École normale d’institutrices de Laval. — Bulletin départemental de l’éducation nationale, tableau de classement, janv. 1945.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément