ALTHUSSER Georgette

Par Claude Pennetier

Née le 25 mars 1921 à Alger (Algérie), morte le 7 décembre 1991 à Grasse (Alpes-Maritim es) ; institutrice ; permanente de la Fédération internationale des syndicats des travailleurs de l’éducation.

Sœur cadette de Louis Althusser, Georgette Althusser adhéra au Parti communiste en 1949. L’année suivante, Paul Delanoue la recruta comme permanente de la Fédération internationale des syndicats des travailleurs de l’éducation à Prague. Ses fonctions semblaient plus techniques que politiques et un rapport russe la qualifiait de « secrétaire sténo-dactylo ». Le même rapport d’octobre 1950 commentait sa présence en URSS : « Elle est arrivée la première fois en URSS non pas en tant que déléguée officielle, mais, d’après les dires de Delanoue, en tant que dactylo pour aider la délégation dans son travail. Lors des visites des écoles, des maternelles, des entreprises industrielles et des institutions culturelles, Althusser, quand on l’interrogeait, donnait un avis favorable sur tout ce qu’elle voyait. Cependant, d’après les observations, Althusser ne fait l’impression de quelqu’un d’ouvert et de sincère. »
Louis Althusser fut très proche de sa seule sœur qui l’accompagna, y compris dans les moments les plus difficiles. Elle mourut un an après son frère.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article9961, notice ALTHUSSER Georgette par Claude Pennetier, version mise en ligne le 10 octobre 2008, dernière modification le 6 décembre 2022.

Par Claude Pennetier

SOURCES : RGASPI, 495 270 8920 3, rapport en russe du 23 octobre 1950 (traduit par Macha Tournié). — Note de Jacques Girault.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément