ALVERGNAT Lucie [née SUIZE Lucie]

Par Jean Nizey

Née le 27 septembre 1913 à Cluses (Haute-Savoie), morte le 17 septembre 2003 à Saint-Avertin (Indre-et-Loire) ; ouvrière horlogère, employée dans l’hôtellerie ; présidente fédérale de la JOCF ; membre du bureau national du MPF (1947-1949) puis du conseil syndical de la CSF.

Fille de paysans-ouvriers, Lucie Suize, après avoir obtenu le certificat d’études primaires, travailla dès l’âge de quatorze ans dans une usine d’horlogerie et, pendant la saison touristique, dans l’hôtellerie. Entrée à la JOCF à l’âge de dix-sept ans, elle fut militante fédérale puis présidente de la fédération JOCF de Haute-Savoie jusqu’à l’âge de vingt-cinq ans.
Mariée le 23 août 1940 à Louis Alvergnat, Lucie Alvergnat adhéra à la Ligue ouvrière chrétienne féminine (LOCF) à Sainte-Foy-lès-Lyon puis au Mouvement populaire des familles (MPF), tout en participant à la résistance dans la région lyonnaise. Elle devint membre du bureau national du MPF à Paris de 1947 à 1949. Par la suite, son parcours se confond avec celui de son mari : adhésion à l’AFO puis à la Confédération syndicale des familles (CSF). En 1970, elle fut chargée de la commission « Consommation » au sein de la CSF et, à ce titre, elle la représenta à la commission du ministère de la Consommation ainsi qu’à la commission départementale de la Loire.
À Saint-Étienne, Lucie Alvergnat fut membre du conseil syndical de la CSF, ce qui la conduisit à siéger au conseil d’administration de l’Union départementale des associations familiales (UDAF) de la Loire. Elle fit aussi partie des conseils de parents d’élèves dans le cadre de la FCPE (Fédération des conseils de parents d’élèves). Avec son mari, elle contribua à fonder la maison familiale de Saint-Anthême et à en assurer la gestion, responsabilité qu’elle continua d’assumer jusqu’en 1987.
Lucie Alvergnat avait été en 1983 candidate, en vain, aux élections municipales sur la liste de la Gauche unie, conduite par le maire sortant, le communiste Joseph Sanguedolce.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article9974, notice ALVERGNAT Lucie [née SUIZE Lucie] par Jean Nizey, version mise en ligne le 10 octobre 2008, dernière modification le 10 novembre 2008.

Par Jean Nizey

SOURCES : LOC-MPF-MLP-MLO, Femmes, famille et action ouvrière. Pratiques et responsabilités féminines dans les mouvements familiaux populaires (1935-1958), Les Cahiers du GRMF, Villeneuve d’Ascq, 1991, p. 283. — Renseignements fournis par l’intéressée.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable