BESSY

Par Maurice Moissonnier

Cordonnier. Secrétaire en 1923-1924 du syndicat de la chaussure et galoche (région lyonnaise) puis secrétaire du syndicat des Cuirs et Peaux de Lyon.

Bessy habitait à Lyon, 12, rue du Gazomètre. Militant du syndicat confédéré, il appuyait en général les thèses réformistes au conseil d’administration de la Bourse du Travail où il siégea pendant plus de dix ans bien que, dès le 24 juillet 1929, il menaçait de démissionner pour protester contre « les écarts de courtoisie » dont il se plaignait de la part des syndicalistes révolutionnaires. Entre 1930 et 1940, il fut régulièrement réélu au conseil d’administration et à la commission administrative de la Bourse. Au congrès de Nantes de la CGT (14-17 novembre 1938), il représenta les Cuirs et Peaux de la région lyonnaise et, le 5 avril 1940, il fut nommé représentant ouvrier à l’Office départemental et municipal de placement de la main d’œuvre. Bessy était en outre conseiller prud’homme.

Au plan national, il fut signalé, en janvier 1937, comme étant membre suppléant de la commission exécutive de la Fédération nationale CGT des Cuirs et Peaux. Au printemps 1939, il devint membre titulaire de cette instance.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article99908, notice BESSY par Maurice Moissonnier, version mise en ligne le 14 mai 2014, dernière modification le 14 mai 2014.

Par Maurice Moissonnier

SOURCES : Archives de l’UD-CGT du Rhône. — Le Semeur, organe de la Bourse du Travail de Lyon, juillet 1929 — janvier 1935 — mai 1935. — Le Travailleur des Cuirs et peaux, organe de la Fédération nationale CGT des Cuirs et peaux, janvier et décembre 1937, avril 1939 (BNF Gallica). — Notes de Louis Botella

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément