LE BRETON Robert, Jean

Par Jacques Girault

Né le 20 avril 1923 à Wallers (Nord) ; instituteur puis professeur d’enseignement général de collège ; militant syndicaliste du SNI ; militant communiste dans l’Orne, conseiller municipal des Champeaux.

Fils d’un mécanicien, Robert Le Breton devint instituteur, puis titulaire du CAPCEG, enseigna au collège d’enseignement secondaire d’Argentan (Orne).

Il se maria en octobre 1946 à Viroflay (Seine-et-Oise) à une institutrice devenue militante communiste, Jacqueline Le Breton. Ils eurent quatre enfants et divorcèrent. Robert Le Breton se remaria en décembre 1971 à Mont-Saint-Aignan (Seine-Maritime) avec une professeur.

Il adhéra au Syndicat national des instituteurs en 1947 et devint membre du conseil syndical de la section départementale en 1968.

Il avait été élu conseiller municipal des Champeaux (1953-1955). Il adhéra au Parti communiste français en décembre 1966 à Argentan. Membre du bureau de sa cellule, du comité de la section communiste d’Argentan, militant dans l’association de parents d’élèves, il était membre des bureaux départementaux du Mouvement de la Paix et de France-URSS. Il entra au comité de la fédération communiste en 1968 et demanda à ne pas être réélu en 1970.

En Seine-Maritime, Robert Le Breton continua à militer dans les rangs du PCF mais n’y retrouva pas le plaisir et l’ambiance qu’il avait éprouvé dans l’Orne. En 2011, veuf, il était resté très proche du PCF.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article136957, notice LE BRETON Robert, Jean par Jacques Girault, version mise en ligne le 9 mai 2011, dernière modification le 21 mai 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du comité national du PCF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément