LACROIX Odette, Julia, Marie [née COCHAND]

Par Slava Liszek

Née le 3 octobre 1923 à Marseille (Bouches-du-Rhône) ; employée des PTT ; militante communiste et syndicaliste CGT des Bouches-du-Rhône puis de Haute-Savoie ; membre du secrétariat de l’UD-CGT de 1958 à 1961.

Fille d’un menuisier et d’une journalière,née Cervone, Odette Lacroix suivit ses études à Marseille au collège Edgar Quinet, jusqu’au brevet d’enseignement supérieur en juin 1940.

Elle travailla comme employée de bureau aux biscottes Prior à Marseille, quelques mois avant d’entrer comme auxiliaire aux chèques postaux en février 1942. Elle devint agent d’exploitation en mai 1947, avec d’être contrôleur puis chef de section à partir de février 1970.

Nommée à La Roche, en Haute Savoie, elle exerça les fonctions de secrétaire générale du syndicat des PTT de Haute-Savoie de septembre 1947 à 1978. L’administration la suspendit de ses fonctions de janvier à septembre 1951 puis la plaça hors-résidence. Ces deux sanctions étaient consécutives à sa prise de parole devant le centre des chèques postaux de Paris pour appeler le personnel à participer à la manifestation organisée pour la venue du général Ridgway. Membre du bureau de l’UD-CGT de Haute-Savoie de 1952 à 1970, elle fut déléguée au congrès national de la CGT en 1945, 1946, 1951 et 1953 et à tous les congrès de la fédération postale entre 1946 et 1957. Elle fut aussi membre de commission administrative paritaire nationale.

Elle adhéra au Parti communiste en 1944 ou 1945 selon les sources, milita à Marseille puis fut élue au comité fédéral de Haute-Savoie en 1951. Elle disparut des organismes dirigeant de la fédération communiste en 1963.

Téléphoniste, syndiquée à la CGT depus 1944, elle siégea au bureau du syndicat des PTT des Bouches-de-Rhône de 1946 à mai 1947. Elle était au début des années 1950 secrétaire départementale de la fédération postale et entra en 1953 au bureau de l’UD-CGT. Elle entra au secrétariat de l’UD en 1958 et elle y resta jusqu’en 1962, date à laquelle elle redevint membre de la commission administrative de l’UD jusqu’en 1966.

Odette Lacroix prit sa retraite en octobre 1980 et fut responsable de la section des retraités PTT de Haute-Savoie de 1980 à 1997.En 2000, elle présidait la commission des retraités du comité des oeuvres sociales des PTT de Haute-Savoie.

Elle avait épousé à Marseille en septembre 1952 Robert Lacroix qui fut secrétaire de l’UD-CGT et membre du secrétariat fédéral du PCF dans les années 1950.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article136981, notice LACROIX Odette, Julia, Marie [née COCHAND] par Slava Liszek, version mise en ligne le 11 mai 2011, dernière modification le 17 septembre 2017.

Par Slava Liszek

SOURCES : Arch. comité national du PCF. — Arch. Institut CGT d’histoire sociale, cartons Main-d’œuvre féminine, notes de Slava Liszek. — Enquête de l’Institut d’histoire sociale de Haute-Savoie.— État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément