NOVARA Paul

Par Claude Pennetier

Né en 1917 en Pologne, fusillé le 11 mai 1942 à Bourges (Cher) pour avoir refusé de tirer sur un fusillé ; soldat de la Wehrmacht en France.

D’origine polonaise, Paul Novara était soldat de la Wehrmacht. Le 11 mai 1942 ses supérieurs lui demandèrent de faire partie du peloton d’exécution au polygone de Bourges, qui devait fusiller un homme de vingt-huit ans, Albert Girouille, qui était accusé de détenir un fusil de chasse. Il refusa de tirer et a été fusillé pour insubordination aux côtés de Girouille, puis inhumé à côté de celui-ci au cimetière Saint-Lazare.

Une place de Fussy (Cher) porte son nom.

Son cas est à rapprocher de celui du soldat autrichien anonyme qui refusa de tirer sur les condamnés à Saint-Jean-de-la-Ruelle le 8 octobre 1943.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article143723, notice NOVARA Paul par Claude Pennetier, version mise en ligne le 21 décembre 2012, dernière modification le 3 mai 2022.

Par Claude Pennetier

SOURCES : DAVCC, Caen, dossier d’Albert Girouille. — Arch. Dép. Cher. — Note de Maurice Renaudat.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément