RASPAUD Georges, Joseph, Adrien [Dictionnaire Algérie]

Par Nora Benallègue-Chaouia, Louis Botella

Né le 13 juin 1918 et mort le 26 octobre 1957 à Rivesaltes (Pyrénées-Orientales) ; agent hospitalier ; syndicaliste CGT de l’Oranie (Algérie) ; militant communiste.

Georges Raspaud était le fils de Jean, Joseph, Albert Raspaud, cultivateur, et de Joséphine, Isabelle, Thérèse Combès.

A partir de 1947, G. Raspaud devint le secrétaire général du syndicat CGT de l’hôpital psychiatrique de Blida. Il est en 1950 secrétaire de l’Union locale de cette ville et secrétaire général adjoint de l’Union régionale CGT de Blida ; il en est le secrétaire en 1954.

Il avait en 1951 animé la campagne menée par la CGT et le PCA en direction des ouvriers agricoles.

En 1951 et en août 1955, il était membre du secrétariat de l’Union algérienne CGT des agents hospitaliers.

Commis aux écritures, fut signalé, en septembre 1954, comme étant le secrétaire général du syndicat CGT du personnel de l’hôpital civil d’Oran. Il avait succédé à Jules Cremades qui resta secrétaire adjoint de son syndicat. Georges Raspaud exerça cette fonction encore en mars 1956.

Lors d’une élection professionnelle qui eut lieu en mai 1955, la CGT devança, de peu, la CFTC en obtenant 247 voix contre 219.

Selon une note des Renseignements généraux en date du 13 octobre 1955, il était membre du Parti communiste algérien.

Il se maria le 27 novembre 1942 dans sa commune natale avec Odette, Thérèse, Françoise [Mas].

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article148221, notice RASPAUD Georges, Joseph, Adrien [Dictionnaire Algérie] par Nora Benallègue-Chaouia, Louis Botella, version mise en ligne le 8 août 2013, dernière modification le 19 février 2014.

Par Nora Benallègue-Chaouia, Louis Botella

SOURCES : Arch. Nat. Outre-mer, Aix-en-Provence, ALG, 91 3 F/66, Oran 2522, 2546. — N. Benallègue-Chaouia, Algérie. Mouvement ouvrier et question nationale. 1919-1954, op. cit. — Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément