AMSALEM Alfred

Par René Gallissot

Cheminot de Sidi-Bel-Abbès (Algérie) ; communiste candidat aux élections municipales en 1953.

Commis aux Chemins de fer d’Algérie à Sidi-Bel-Abbès, communiste, Alfred Amsallem milita à la fois au sein de sa cellule du dépôt, cellule d’entreprise, et à la cellule de quartier du Faubourg Bugeaud, appelé le « village nègre ».

Il était membre du comité de section de la section Est de la ville. En avril 1953, il est candidat aux élections municipales, qui seront cassées, sur la liste d’Union démocratique conduite par le maire communiste R. Justrabo*.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article149699, notice AMSALEM Alfred par René Gallissot, version mise en ligne le 25 octobre 2013, dernière modification le 25 octobre 2013.

Par René Gallissot

SOURCES : Interview de R. Justrabo* dans J. Delorme, mémoire sur les communistes de Sidi-Bel-Abbès, op. cit. , bulletin électoral, avril 1953.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément