ZITOUNI Mustapha [Dictionnaire Algérie]

Par Amar Benamrouche et René Gallissot

Syndicaliste CGT des dockers d’Alger et activiste du PPA avant la guerre de 1939  ; chargé du service d’ordre du syndicat sur le port, puis de la sécurité au siège de l’UGTA à sa création en 1956  ; membre du Comité de la grève de huit jours en janvier 1957  ; arrêté et détenu jusqu’en 1961  ; revenu au port d’Alger, organise l’action pour arrêter les attentats de l’OAS  ; à l’été 1962, membre de la Commission exécutive provisoire de relance de l’UGTA.

Docker au port d’Alger, Mustapha Zitouni commence à militer à la CGT en 1938 et au PPA. Selon la formule de Boualem Bourouiba*, c’est un baroudeur, d’autant qu’il est chargé de la sécurité. Après novembre 1954, il aide le FLN sur le port, sous le nom de Ben Bouchaïb, en permettant des récupérations de matériel et le départ sur des bateaux, de militants, notamment syndicalistes qui échappent à la répression. Dès sa création en février 1956, il appartient à l’UGTA. Chargé de la surveillance du siège de l’UGTA, lors de l’attentat à la bombe le 30 juin 1956, il évacue les blessés et réussit à échapper à la police et aux paras. De l’immeuble mis sous scellés, il récupère le matériel de secrétariat et de ronéo qu’il installe avec Nassima Hablal* dans un local au bas de la Casbah. Il assiste les 3e et 4e secrétariats reconstitués de l’UGTA et participe au Comité de grève qui lance la grève des huit jours au 28 janvier 1957.

Arrêté, il est détenu au camp de Paul Cazelles jusqu’à mai 1961. À sa sortie, il reprend place dans les groupes de choc sur le port d’Alger. C’est alors qu’il doit s’employer à contrer les actions criminelles de l’OAS. Si les groupes de sécurité du FLN ne peuvent prévenir l’attentat à la bombe du 2 mai 1961, faisant 182 morts et plus de 200 blessés graves, Mustapha Zitouni contribue à neutraliser le commando de l’OAS qui était prêt pour un mitraillage sur le port et fin mai, le sabotage des grues  ; les mines sont retirées. Il monte l’opération qui récupère en ville les archives de Caisse de sécurité sociale des dockers, et en outre des ordres de transferts de fonds en France et des sommes considérables. Après les accords d’Évian, il participe à la reprise de l’UGTA à Alger  ; il fait partie de la Commission exécutive provisoire.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article152658, notice ZITOUNI Mustapha [Dictionnaire Algérie] par Amar Benamrouche et René Gallissot, version mise en ligne le 21 janvier 2014, dernière modification le 21 janvier 2014.

Par Amar Benamrouche et René Gallissot

SOURCES : M.Farès, Aïssat Idir, op. cit. — B.Bourouiba, Les syndicalistes algériens, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément