CHOUADRIA Mohamed [Dictionnaire Algérie]

Par René Gallissot

Né le 14 juillet 1913 à Souk-Ahras (dépt. de Constantine) ; marchand de légumes, communiste ; membre du Comité central du PCA en 1945, élu député communiste de Constantine à la première Assemblée nationale constituante à Paris, conseiller général de Souk-Ahras ; démissionnaire du PCA en juillet 1946.

Originaire de la région de Souk-Ahras où il aurait été marchand de fruits et légumes, M.Chouadria milite au PCA depuis 1936. En 1937, il est secrétaire adjoint du comité du Congrès musulman de Souk-Ahras. Il collabore occasionnellement à La Défense, journal animé par Lamine Lamoudi*.

En 1945, il entre au Comité central du PCA. Élu député du deuxième collège (dépt. de Constantine) à la première Assemblée Constituante à Paris ; il siège aux commissions du travail et de la sécurité sociale, et en 1946 à la commission du ravitaillement. En 1945, il a également été élu conseiller général de Souk-Ahras. Il est battu en 1946 aux élections pour la deuxième Constituante.

En juillet 1946, il quitte le PCA. Sa lettre de démission paraît le 29 décembre 1946 dans la tribune libre de L’Avenir de Souk-Ahras ; on y lit notamment : « La seule et primordiale question qui a motivé ma démission est la question religieuse ou plus exactement mes convictions et ma foi en l’Islam. Il est donc naturel qu’un musulman ne peut être communiste et qu’un communiste ne peut être musulman. »

En 1948, candidat sans étiquette du 2e collège à l’Assemblée algérienne dans la circonscription Souk-Ahras-La Calle, il est battu par Amara Benguedir, candidat indépendant et adjoint au maire de Souk-Ahras. En 1950, il aurait adhéré au MTLD-PPA.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article153416, notice CHOUADRIA Mohamed [Dictionnaire Algérie] par René Gallissot, version mise en ligne le 14 février 2014, dernière modification le 7 décembre 2020.

Par René Gallissot

SOURCES : L’avenir de Souk-Ahras, 1947-1948 et notes de presse de L-P. Montoy. — Arch. Outre-mer, Aix-en-Provence, 11H57. — E. Sivan, Communisme et nationalisme. Op.cit. -N. Benallègue-Chaouia, Algérie. Mouvement ouvrier et question nationale. 1919-1954. OPU, Alger, 2004. – Dictionnaire des parlementaires français, 1950-1958.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément