LESAGE Léopold, Lucien, Joseph

Par Claude Leleu, Delphine Leneveu

Né le 6 janvier 1893 à Labussière (Pas-de-Calais), fusillé après condamnation par les Allemands le 16 mai 1942 à Amiens (Somme) ; mineur ; résistant, membre des FTPF.

Léopold Lesage était le fils naturel de Angèle Lesage, vingt ans, sans profession. Mutilé de la guerre 14-18, il était domicilié à Haillicourt (Pas-de-Calais). Il était marié et père de deux enfants.
Résistant FTPF du Pas-de-Calais depuis le mois de janvier 1942, Léopold Lesage distribua des tracts et journaux et participa à des sabotages dans la région d’Amiens. Il fut arrêté le 5 mars 1942, quelques jours après l’exécution de son neveu Émile ou le 25 avril 1942 à Bruay-en-Artois par la police française pour « violences envers un membre de l’armée allemande, tentative de meurtre et intelligence avec l’ennemi ». En effet, il était accusé d’avoir tiré sur un officier ingénieur allemand rencontré dans un café.
Condamné à mort par le tribunal militaire allemand d’Amiens (FK 580) le 12 mai 1942, il a été fusillé à la citadelle d’Amiens le 16 mai 1942 à 18 h 03. Il fut homologué, à titre posthume, sergent des Forces françaises de l’intérieur (FFI).
Ses obsèques et celle de son neveu, Émile Lesage, eurent lieu le 25 septembre 1944 à Haillicourt en présence de la famille, de la population, des autorités civiles et militaires.
Ils reçurent la Médaille militaire à titre posthume pour « actes de sabotages des installations allemandes ».
Une rue d’Haillicourt porte leur nom.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article156909, notice LESAGE Léopold, Lucien, Joseph par Claude Leleu, Delphine Leneveu, version mise en ligne le 16 novembre 2016, dernière modification le 11 février 2021.

Par Claude Leleu, Delphine Leneveu

SOURCES : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). – Notes Claude Leleu. – DVDrom AERI. — État civil en ligne cote 3 E 482/17, vue 144.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément