KARA Omar [Dictionnaire Algérie]

Par René Gallissot

Trésorier et secrétaire de la section SFIO de Mila.

Cousin de Mustapha Kara, Omar Kara est trésorier de la section SFIO de Mila dont le secrétaire est l’ingénieur des Ponts et Chaussées, Jean Floris*, qui préside le comité France combattante de la ville. Quand celui-ci est muté sous l’action du colon Gratien Faure, il succéde à son camarade en devenant à la fois secrétaire et trésorier de la SFIO.

Au moment des manifestations du 8 Mai 1945, troublées mais non sanglantes à Mila, il est arrêté par la police coloniale. Il est détenu quelque temps ainsi que L. Kaïdi et d’autres militants syndicalistes et communistes et des nationalistes fichés du PPA, tous arrêtés par cette opération de répression préventive.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article157042, notice KARA Omar [Dictionnaire Algérie] par René Gallissot, version mise en ligne le 23 février 2014, dernière modification le 16 septembre 2020.

Par René Gallissot

SOURCES : Arch. Wilaya de Constantine, notes de A. Taleb-Bendiab. — N. Djabi, Kaïdi Lakhdar. Une histoire du syndicalisme algérien. Entretiens, Chihab Éditions, Alger, 2005.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément