MOLLOT Romain, Eugène

Par Annie Pennetier

Né le 30 décembre 1891 à Santranges (Cher), fusillé le 7 janvier 1944 à Challuy-Nevers (Nièvre) ; ouvrier tanneur ; résistant du BOA de la Nièvre.

Fils d’Auguste Mollot, cultivateur, et de Marie Léonide Crottet, ménagère, Romain Mollot se maria le 6 septembre 1919 à Sury-près-Léré (Cher) avec Hélène Mollot. Domicilié à La Charité-sur-Loire (Nièvre), Romain Mollot travaillait comme réceptionnaire en cuirs verts à La Charité.
Il appartenait au BOA, bureau des activités aériennes depuis le mois d’avril 1943, selon son dossier de la DAVCC. Il a été arrêté dans sa ville par la Sipo-SD, le 18 décembre 1943 avec Francis Bar et André Charmillon. Emprisonné à Nevers, il a été condamné à mort par le tribunal allemand de Nevers FK 588, le 28 décembre 1943 pour » dépôts d’armes et activité de franc-tireur » avec Francis Bar, André Charmillon, Charles Chevalier, Quinto Elmetti et Jean-Marie Neuville.
Ils ont été fusillés au stand de tir de Challuy-Nevers, le 7 janvier 1944 au matin, lui dans le deuxième groupe à 8h32.
Son nom a été gravé sur le monument aux morts et la plaque commémorative aux fusillés de La Charité ainsi que sur le monument aux 32 fusillés à Nevers.

Nevers, champ de tir de Challuy (12 janvier 1942-30 juin 1944)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article158156, notice MOLLOT Romain, Eugène par Annie Pennetier, version mise en ligne le 8 juin 2014, dernière modification le 14 juin 2020.

Par Annie Pennetier

SOURCES : AVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). – Pierre Demongeot, Les FTPF du groupement Cher et Nièvre dans la bataille de la Libération, Nevers, 1975. – Jean-Claude Martinet, Histoire de l’Occupation et de la Résistance dans la Nièvre 1940-1944. Dijon, Éd. universitaires de Dijon, 2015.p.227, 262 . — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément