PUNSOLA Jeanne, Marie

Par Jacques Girault

Née le 10 décembre 1940 à Perpignan (Pyrénées-Orientales) , morte le 29 septembre 2016 à Perpignan ; institutrice dans les Pyrénées-Orientales ; militante du SNI ; militante communiste.

Fille d’un cultivateur natif des Hautes-Pyrénées et d’une mère d’origine espagnole, Jeanne (souvent orthographiée Jane) Punsola fut reconnue comme pupille de la Nation en 1955 selon l’état civil de Perpignan.

Elle entra à l’Ecole normale d’institutrices et fut nommée institutrice à l’école de filles de Torreilles. Elle adhéra au Syndicat national des instituteurs au début des années 1960 et fit partie du conseil syndical de la section départementale. Représentante de la sous-section du canton de Saint-Laurent-de-la-Salanque, elle fut élue le 6 mars 1967 au Conseil départemental de l’enseignement primaire jusqu’en avril 1970, et à partir du 6 avril 1965 à la Commission administrative paritaire départementale, à laquelle elle fut réélue le 4 mars1970.

Elle adhéra au Parti communiste français en janvier 1964 à Torreilles et, l’année suivante, fut membre du bureau de la section communiste de Salanque. Elle fut membre du comité de la fédération communiste de 1965 à 1968, chargée du travail en direction du SNI. Parallèlement, militante de l’Union de la jeunesse agricole de France depuis mai 1964, elle devint en 1965, secrétaire départementale de l’UJAF. Elle appartenait aussi à des associations sportives.

En 2016, elle vivait à Saint-Laurent-de-la-Salanque (Pyrénées-Orientales). Ses obsèques furent civiles.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article159285, notice PUNSOLA Jeanne, Marie par Jacques Girault, version mise en ligne le 1er juin 2014, dernière modification le 30 juillet 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du comité national du PCF.. — Archives du SNI, consultées par André Balent en 1984. — Note d’André Balent, 2 octobre 2016.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément