MAILHEBUAN Léon [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Militant ou sympathisant anarchiste installé à San José (Californie), lecteur-souscripteur du périodique libertaire de langue française Cogito Ergo Sum, Léon Mailhebuan était vraisemblablement l’auteur d’un article paru dans ce même journal (et signé Léon M.), « Les victimes de la pensée ». Cet article s’élevait contre la persécution des idées jugées non-conformistes.

Il pourrait s’identifier à Auguste, Léon Maillabuau, né le 23 août 1863 à Paris (Vle arr.). Ce militant anarchiste fut arrêté en 1894 et fut à cette occasion l’objet d’un fichage par les soins de Bertillon.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article164405, notice MAILHEBUAN Léon [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 22 septembre 2014, dernière modification le 18 janvier 2017.

Par Michel Cordillot

SOURCE : Cogito Ergo Sum, 15 novembre 1908. – Notes de Marianne Enckell.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément