RUELLE Camille [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Militant socialiste installé à Brazil (Iowa), Camille Ruelle fut l’un des premiers abonnés à L’Union des travailleurs en septembre 1901. Lorsque Louis Goaziou visita cette localité au cours d’une tournée de propagande fin mai 1902, Camille Ruelle l’accueillit à son domicile et invita tous les militants français de la localité à dîner. On peut imaginer sur quoi roula la conversation durant le repas dans la mesure où il fut quelques heures plus tard l’un des co-fondateurs de la section socialiste francophone qui se constitua à l’issue du meeting public.

Militant actif et dévoué, Camille Ruelle plaça 11 abonnements d’essai à L’Union des travailleurs dans son entourage en novembre 1904. Toujours prêt à aider l’hebdomadaire socialiste francophone, il versa à plusieurs reprises son écot aux souscriptions organisées à son profit. Il figura sur la liste de ses abonnés jusqu’en janvier 1911 au moins.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article165640, notice RUELLE Camille [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 1er octobre 2014, dernière modification le 1er octobre 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCE : L’Union des travailleurs, 19 septembre 1901, 5 juin 1902, 17 novembre 1904, 3 octobre 1907, 23 juillet 1908, 14 janvier 1909, 13 janvier, 20 janvier 1910 entre autres.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément