DEVÈS François

Par Jean-Marie Guillon

Né le 25 juin 1926 à Bollène (Vaucluse), âgé de dix huit ans, exécuté le 12 juin 1944 à Valréas (Vaucluse).

Frère de Fernand Devès

Fernand et François Devès étaient nés à Bollène (Vaucluse), mais ils résidaient à Sion-Vaudémont (Meurthe-et-Moselle), d’où leur famille était originaire. Fernand partit en zone Sud en 1943pour échapper au Service du travail obligatoire (STO).Il se réfugia dans le Vaucluse.
Parti de Saint-Dié (Vosges) au printemps 1944,son frère cadet, François, le rejoignit à Orange (Vaucluse). Tous deux décidèrent de rejoindre le secteur de Valréas contrôlé par la Résistance. Sans doute étaient-ils déjà en contact avec les Francs-tireurs et partisans (FTP).Parti d’Orange à 2 heures du matin, ils postèrent en cours de route, à 11 heures, à La Baume-de-Transit (Drôme), une lettre au maire de They-sous-Vaudemont (Meurthe-et-Moselle), un ami qu’ils remercient pour son aide « inoubliable », en lui annonçant leur décision de rejoindre le combat et en l’avisant qu’il serait averti s’il leur arrivait malheur.Ils furent sans doute arrêtés par les Allemands à leur arrivée à Valréas et furent exécutés avec 48 autres résistants ou otages. Une rue de Bollène-Écluse porte leur nom.

Voir Site d’exécution VALREAS (Vaucluse)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article169288, notice DEVÈS François par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 29 décembre 2014, dernière modification le 22 novembre 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : Mémoire des Hommes SHD Caen DAVCC 21 P 335544 (nc). ⎯ Charles Monnier éd., Témoignages et documents sur la Résistance à Bollène et dans sa région (octobre 1940-août 1944), Bollène, 1994 ; site http://12-juin-1944valreas.over-blog.com.— Arch. privées, fonds Pétré, Livre noir pour la XVe Région, Service des recherches de crimes de guerre ennemis, 4 juillet 1945. — site internet12-juin-1944valreas.over-blog.com. —Claude Arnoux, Maquis Ventoux, quelques pages de la Résistance en Vaucluse, Avignon, Les Presses Universelles, 1974. — Association des amis du Musée de la Résistance et de la Déportation, La mémoire gravée. Monuments, stèles et plaques commémoratifs de la Seconde Guerre mondiale dans le département de Vaucluse, Fontaine-de-Vaucluse, Musée d’Histoire, 2002. — Association cantonale des familles de fusillés, des déportés et Internés, résistants et patriotes de l’Enclave de Valréas, 12 juin 1944, 53 fusillés à Valréas. Récits et témoignages, Valréas, 5e édition augmentée, 2001. —Ihssane Gharbi, 1935-1945 : une décennie de vie politique et sociale à Valréas, Université de Provence (Aix-Marseille I), master Histoire, 2007. —Edmond Lamy, La Fusillade du 12 juin 1944 à Valréas, Valréas, 1946. —renseignements et archives Joseph Coutton. — Renseignements Michel Reboul, Association des familles de fusillés de Valréas.— Jean Giroud, Cavaillon se souvient 1939-1945, sl, rééd. 2015.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément