BOULAND Georges

Par Louis Botella

Né le 30 décembre 1901 à Saint-Claude (Jura), mort le 11 octobre 1978 à Saint-Claude ; ouvrier charpentier ; syndicaliste CGT puis Force ouvrière (FO) du Bâtiment et du Jura.

Fils d’Aimé Bouland, charpentier, et de Zélie Doret, sans profession, Georges Bouland (parfois orthographié Boulland), ouvrier charpentier, figura, en mars 1945, sur la liste des candidats présentés par la CGT pour les élections au conseil de prud’hommes de Saint-Claude. Il était alors également trésorier de la Bourse du travail de sa ville natale.

Quelques mois plus tard, il fut signalé comme étant, à la fois, secrétaire général du syndicat CGT des ouvriers du Bâtiment de Saint-Claude et trésorier de l’Union locale CGT de cette ville.

Appartenant au syndicat FO du Bâtiment de Saint-Claude (70 adhérents), Georges Bouland fut élu, lors de son congrès constitutif tenu le 7 mars 1948, membre de la commission exécutive de l’Union locale FO de cette ville.

Il s’était marié le 7 juillet 1924 à Saint-Claude avec Marie Claire Fieu.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article172707, notice BOULAND Georges par Louis Botella, version mise en ligne le 2 novembre 2015, dernière modification le 2 novembre 2015.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Dép. Côte-d’Or, 40 M 299, 40 M 300. — Arch. Dép. Jura, 43 J 1 et 2. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément