TÈCHE Michel

Par Isabelle Antonutti

Né 2 octobre 1943 à Laneuville-devant-Nancy (Meurthe-et-Moselle) ; conducteur rotativiste offset ; adhérent CGT ; permanent syndical au poste de délégué régional à la FFTL, puis à la FILPAC ; adhérent du Parti communiste français ; maire- adjoint ; administrateur de la Caisse de retraite (CARPILIG).

Sa mère, Marthe Bruch, était femme de ménage et éleva seule ses cinq enfants, son époux, Edmond Stanislas, chaudronnier, l’ayant quittée lorsque Michel avait quatre mois. Michel Tèche, conducteur rotativiste offset, entra en apprentissage en octobre 1957 chez Berger-Levrault à Nancy, entreprise qu’il quitta en 1966 pour travailler à Ferembal (imprimerie sur métal) jusqu’en 1980.
Il adhéra à la CGT en 1965 au Syndicat du Livre de Nancy et du département de Meurthe et Moselle, il fut devenu permanent syndical au poste de délégué régional à la FFTL, puis à la FILPAC de 1986 à 2003.
A Ferembal, il fut délégué syndical, représentant du Livre et des Métaux au niveau du groupe (3 200 salariés dans 6 usines en France et le siège social à Paris) ; dans cette entreprise deux conventions collectives s’appliquent : celle du Livre pour l’imprimerie et celle des Métaux pour les ateliers d’emballages métalliques avec un seul délégué syndical. Il y fut délégué du personnel, au comité d’entreprise et représentant CGT au CCE.
Michel Tèche fut également trésorier du Syndicat litho de Nancy qui fusionna en 1967 avec les autres syndicats catégoriels au sein du Syndicat du Livre de Nancy dont il fut le secrétaire de 1968 à 1979 et secrétaire régional adjoint pour la Lorraine.
De 1976 à 2003, il fut membre du comité fédéral national et du bureau fédéral successivement de la FFTL et de la FILPAC. Au plan du syndicalisme professionnel, Michel Tèche eut la responsabilité de la coordination de toutes les imprimeries sur métal de France, administrateur de 1996 à 2014 de la Caisse de retraite (CARPILIG) de la Prévoyance et du groupe Lourmel et assumera dans le même temps la présidence et la vice-présidence en alternance du fonds social de la CARPILIG. Il prit sa retraite en 2003.
À partir de 2003, il fut membre du conseil national de l’Union fédérale des retraités de la FILPAC (UFR) et secrétaire de l’organisation syndicale des retraités du Livre, du Papier et de la Communication de Meurthe et Moselle. Au plan interprofessionnel, de 1974 à 1997, il siègea à la commission exécutive de l’UD du 54 dont il fut membre du bureau. Administrateur représentant la CGT à l’ACUCES, il participa activement à cet important organisme de formation des adultes en raison des fermetures des mines et des usines sidérurgiques.
En 1979 et 1980 il fut responsable politique de la radio clandestine « Lorraine Cœur d’Acier » (LCA). De 1980 à 1989, il siègea au Comité économique et social de Lorraine. De 1975 à fin 2014, il représenta la CGT à la MACIF en tant que délégué régional puis au niveau national. De 2004 à 2012, membre du CODERPA de Meurthe et Moselle et de son bureau, il présida une commission. Depuis 2003 il était membre du conseil départemental de l’USR du 54. Adhérent du PCF depuis 1974, il fut élu maire adjoint du village de Xeuilly de 2003 à 2007 et délégué à la Communauté des communes Moselle et Madon.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article180178, notice TÈCHE Michel par Isabelle Antonutti , version mise en ligne le 5 février 2020, dernière modification le 23 septembre 2020.

Par Isabelle Antonutti

SOURCE : Renseignements fourni par Michel Tèche (Questionnaire)

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément