TORON Julien, Furcy, Jean-Baptiste

Par Julien Cahon

Né le 14 juillet 1902 à Saigneville (Somme), mort le 31 mai 1963 à Saint-Valéry-sur-Somme (Somme) ; employé SNCF ; militant communiste de la Somme.

Fils de Paul Toron, cantonnier, et de Amandine Watbled, ménagère, Julien Toron s’était marié le 9 juin 1928 à Saint-Valéry-sur-Somme avec Thérèse Coulombel.

Militant communiste dans les années 1930, il fut interné à Compiègne le 23 octobre 1941. Membre du comité de la fédération communiste de la Somme de 1947 à 1949 et secrétaire de la section de Saint-Valéry, Julien Toron appartenait à la commission d’enquête de 9 membres présidée par Waldeck Rochet dans le cadre de l’affaire Prot.
Candidat aux élections cantonales de 1945 dans le canton de Saint-Valéry-sur-Somme, il totalisa 1412 voix (sur 6042 exprimés au premier tour) mais échoua au second tour face à René Delepierre. Il avait obtenu 2874 voix contre 3344 à son adversaire de droite (sur 6225 exprimés).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article181560, notice TORON Julien, Furcy, Jean-Baptiste par Julien Cahon, version mise en ligne le 20 juin 2016, dernière modification le 3 septembre 2020.

Par Julien Cahon

SOURCES : Arch. Dép. Somme, 21W88, 1471W16. — Le Travailleur de la Somme, 1945-1950, 1963. — État civil en ligne cote 2E691/8, vue 126.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément