HERVÉ Édouard, André

Par Robert Serre

Né le 25 juillet 1920 à Plévenon (Côtes-du-Nord), exécuté sommairement le 28 juillet 1944 à Saint-Agnan-en-Vercors (Drôme) ; gendarme ; homologué FFI.

Âgé de 24 ans, Édouard Hervé, était gendarme à La Chapelle-en-Vercors. Le 12 juillet 1944, voyant un avion allemand voler au-dessus du village et commençant un lâcher de bombes, il alerta les habitants et les envoya vers les tranchées abris. Grièvement blessé par le bombardement allemand du 12 juillet, soigné à l’hôpital replié dans la grotte de la Luire (commune de Saint-Agnan-en-Vercors), il y fut arrêté. En état de marcher, il fut un des huit hommes emmenés vers le hameau de Rousset où, après avoir été contraints de creuser leur tombe, ils furent abattus le 28 juillet 1944.
Il fut homologué résistant.
Son nom figure sur la Stèle de Rousset, à Saint-Agnan-en-Vercors et sur le Monument aux morts de La Chapelle-en-Vercors.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article183315, notice HERVÉ Édouard, André par Robert Serre, version mise en ligne le 11 août 2016, dernière modification le 21 février 2021.

Par Robert Serre

SOURCES : Joseph La Picirella, Témoignages sur le Vercors, 14e édition, 1991, p. 204, 285, 325, 336. Archives remises à l’AERD par le fils d’André Vincent-Baume, puis déposées aux Arch. Dép. Drôme. — Arch. Dép. Drôme, 132 J 25. — Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 292360 (nc).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément