PÉRONNARD Henri, Charles

Par Robert Serre, Jean-Luc Marquer

Né le 23 juin 1908 à Grenoble (Isère), sommairement exécuté le 21 juillet 1944 à Vassieux-en-Vercors (Drôme) ; agent d’assurances ; résistant, homologué interné résistant.

Henri, Charles Péronnard était le fils de Henri, Louis et de Maria, Henriette Masson, son épouse.
Il épousa Marie, Louise, Antoinette Rolland.
Ils habitaient à Villard-de-Lans (Isère), où Henri Péronnard était agent d’assurances.
Il s’engagea dans la Résistance.
Il fut tué le 21 juillet 1944 à Vassieux-en-Vercors (Drôme).
L’homologation comme interné résistant laisse penser qu’il fut fait prisonnier et sommairement exécuté par les Allemands.
Un jugement du tribunal civil de Die (Drôme) en date du 10 avril 1945 tient lieu d’acte de décès.
Henri Péronnard obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué interné résistant.
Il fut décoré de la Médaille de la Résistance à titre posthume.
Il est enterré dans le caveau familial au côté de son beau-frère Joseph Rolland.
Son nom figure sur le monument aux morts de Villard-de-Lans, dans la commune, sur la station 3 du Chemin de Croix qui part de l’Essarton jusqu’à Valchevrière en passant par Bois Barbu, départementale D215C et sur le monument commémoratif départemental à Saulce-sur-Rhône (Drôme).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article183976, notice PÉRONNARD Henri, Charles par Robert Serre, Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 23 août 2016, dernière modification le 27 septembre 2021.

Par Robert Serre, Jean-Luc Marquer

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 467685 (nc) — AVCC Caen, AC 21 P 129013 (nc) et AC 21 P 657879 (nc) — Archives remises à l’AERD par le fils d’André Vincent-Baume, puis déposées aux Arch. Dép. Drôme. — Joseph La Picirella, Témoignages sur le Vercors, 14e édition, 1991, p. 230. — Cdt Pons, De la Résistance à la Libération, rééd. 1987, p. 279. — État civil

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément