SALEM Élie

Par Michel Gorand

Né le 14 octobre 1922 à Colombes (Seine), exécuté sommairement le 20 juin 1944 à La Pérouille (Indre) ; comptable.

Fils de Maurice Salem et d’Esther Mahoum, frère cadet d’Henri Salem ; Élie Salem était comptable, domicilié 115 rue du Château d’eau à Uccle (Belgique. Lors d’une opération de répression, par un détachement d’Allemands et de miliciens, Elie Salem fut pris en otage le 20 juin 1944 àn Saint Gaultier (Indre), puis emmené, avec sept autres otages, à une dizaine de km, au chemin de Miran sur la commune de La Pérouille, et fusillé ce 20 juin vers 15h. Déclaration de décès de Marc Daubord, cultivateur à La-Pérouille ; reconnu « Mort pour la France ». Son nom est inscrit sur la stèle érigée en 1945 sur le lieu du crime au Miran, commune de La Pérouille.

Le Miran à La Pérouille, 20 juin 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article187268, notice SALEM Élie par Michel Gorand, version mise en ligne le 27 novembre 2016, dernière modification le 19 janvier 2017.

Par Michel Gorand

SOURCES : panneau d’information sur le site. — N° 9 du registre des décès de La-Pérouille

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément