LOUBERE Daniel

Par Isabelle Antonutti

Né le 12 mai 1949 à Léogeats (Gironde) ; ouvrier de cartonnerie ; syndicaliste du Papier.

Daniel Loubère est né à Léogeats (Gironde). Son père, André, ouvrier de cartonnerie toute sa carrière à la SOCAR fut délégué du personnel CGT douze années et syndiqué pendant cinquante ans, sa mère, Yvette, mère au foyer, décéda jeune (47 ans) ; ils eurent trois enfants, Daniel étant l’ainé. Il entra dans la vie active le 2 mai 1968 à la SOCAR (groupe Saint-Gobain) à Villandraut en Gironde où il resta jusqu’au 31 janvier 1990. Le 1er février il bénéficia d’un détachement syndical jusqu’au 31 mai 2009, date de son départ à la retraite. En 1972, il adhéra à la CGT au syndicat Smurfit Socar de Villandraut. Dans cette entreprise, de 1973 à 1988, il fut délégué syndical, délégué du personnel et au comité d’entreprise et, de 1983 à 1987, délégué syndical central de la SOCAR et du comité de groupe Saint-Gobain. En 1986, il fut élu au comité exécutif national de la FILPAC, puis à son bureau jusqu’en 2007. Délégué fédéral de la FILPAC de 1998 à 2007, il assuma le mandat de secrétaire régional de la FILPAC-Aquitaine de 1990 à 2009. Il siégea à la commission exécutive de l’union départementale CGT de la Gironde de 1992 à 1998 où il fut, notamment, responsable du collectif comité d’entreprises et équivalents. Célibataire, Daniel Loubère était un passionné de guitare et joua dans divers groupes avant de se produire pour des thés dansants pour des personnes âgées friandes de la musique de variété de la moitié du vingtième siècle.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article188015, notice LOUBERE Daniel par Isabelle Antonutti, version mise en ligne le 24 décembre 2016, dernière modification le 23 septembre 2020.

Par Isabelle Antonutti

SOURCE : Renseignements fourni par Daniel Loubère (Questionnaire)

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément