CORMILLION Clotilde

Opposante au régime de Louis-Philippe, en 1832 elle vivait maritalement avec Colombat* et louait avec lui des logements garnis dans le quartier de la Cité. Elle opposa une vive résistance aux policiers venus arrêter Colombat en juin 1832, leur jetant en particulier des projectiles par les fenêtres. Elle fut condamnée à 20 jours de prison.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article194181, notice CORMILLION Clotilde, version mise en ligne le 28 juillet 2017, dernière modification le 28 juillet 2017.

SOURCE : Journal des débats, 29 septembre 1832, p. 3, col. 3.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément