CHARLES-CROS Sylvain

Par Gilles Morin, Claude Pennetier

Né le 25 février 1901 à Labatie-d’Andaure (Ardèche), mort le 27 septembre 1993 à Bourg-Saint-Andéol (Ardèche) ; enseignant ; socialiste SFIO ; conseiller de la République du Sénégal (1946-1952).

[Sénat]

Originaire de l’Ardèche, Sylvain Charles-Cros fut admis à l’École normale d’instituteurs de Privas. Il exerça comme instituteur avant de devenir inspecteur de l’enseignement primaire en Afrique occidentale française au Sénégal, puis chef de service de l’enseignement.

Sylvain Charles-Cros se présenta sous l’étiquette socialiste SFIO à l’élection de la première Assemblée nationale constituante (octobre 1945), mais c’est à l’élection du Conseil de la République, le 23 novembre 1946, qu’il connut le succès ; il fut réélu le 14 novembre 1948. Il fut membre suppléant de la commission exécutive du groupe socialiste en 1949. Après le départ de Léopold Sédar Senghor*, la SFIO perdit une grande part de son influence en AOF et il fut battu à l’élection sénatoriale du 18 mai 1952. Il s’était déjà intéressé plus particulièrement aux problèmes de l’Outre-Mer en présentant des résolutions et propositions de loi concernant les droits des citoyens des TOM, l’introduction du code du travail, les droits fonciers des indigènes, la coopération ou l’enseignement de l’arabe.

Après sa défaite aux élections sénatoriales, les parlementaires socialistes le désignèrent comme conseiller à l’Assemblée de l’Union française où il siégea jusqu’en 1958.

Sylvain Charles-Cros tint également des fonctions de responsabilité dans la SFIO. Il fut ainsi membre de la commission nationale des conflits de 1950 à 1955 et appartint à la commission chargée d’étudier les problèmes d’Outre-mer au CN des 3-4 mai 1958.

Il prit sa retraite en Ardèche.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article19476, notice CHARLES-CROS Sylvain par Gilles Morin, Claude Pennetier, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 28 novembre 2008.

Par Gilles Morin, Claude Pennetier

[Sénat]

SOURCES : Arch. Nat., F/1cII/240 et 249. — Rapports des congrès de la SFIO, 1944-1958. — Bulletin intérieur de la SFIO, n° 40 et 103. — DPF, 1940-1958, op. cit. — Presse.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément