LIEB Charles, Pierre, Victor

Par Jean-Sébastien Chorin

Né le 20 décembre 1911 à Yzeron (Rhône), exécuté sommairement ou massacré le 19 juillet 1944 à Châtillon-d’Azergues (Châtillon, Rhône) ; manœuvre ; résistant ou victime civile.

Charles, Pierre, Victor Lieb était le fils de Jules, Auguste, Marie Lieb et de Jeanne, Marie Girardon. Il avait une sœur aînée, Judith, née en 1907. Charles Lieb vécut sa jeunesse à Yzeron (Rhône). Ses parents tinrent une pâtisserie et un café dans le centre du village. Charles aida ses parents dans leur activité de pâtisserie. Son père décéda vers 1935.
En 1944, Charles Lieb était manœuvre à l’arsenal d’Irigny (Rhône). Il demeurait à Pierre-Bénite (Rhône), 89 grande rue. Il était marié à Madeleine Fraisson et avait un enfant.
Le 3 juillet 1944, Charles Lieb fut arrêté à Lyon (Rhône) et incarcéré à la prison de Montluc. Vers le 15 ou 18 juillet, il écrivit à sa mère pour l’informer de sa situation.
Le 19 juillet 1944, il fut extrait de Montluc avec cinquante-et-un autres détenus et exécuté sommairement par les Allemands à Châtillon-d’Azergues (Rhône).
Il fut inhumé au cimetière d’Amancey (Châtillon-d’Azergues). Le 19 avril 1946, Charles Lieb fut reconnu sous le numéro 41 par sa veuve. Il fut également identifié grâce à ses empreintes. Exhumé le 5 juin 1946, son corps fut enterré au cimetière d’Yzeron le 6 juin.
Il fut reconnu Mort pour la France en 1947. Son nom apparaît sur le monument de Châtillon rendant hommage aux fusillés du 19 juillet 1944. Il est également gravé sur les monuments aux morts de Pierre-Bénite, Oullins (Rhône) et Yzeron et sur une stèle située à l’entrée de l’Atelier de Construction d’Irigny : « La direction et le personnel de l’Atelier de Construction d’Irigny en hommage à leurs camarades, Morts pour la libération de la France ».

Notice en cours de rédaction.

Voir Châtillon-d’Azergues

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article200419, notice LIEB Charles, Pierre, Victor par Jean-Sébastien Chorin, version mise en ligne le 26 février 2018, dernière modification le 16 avril 2021.

Par Jean-Sébastien Chorin

SOURCES : Arch. Dép. Rhône, inventaire du Mémorial de l’Oppression (3808W), 3460W4, 3335W30, 3335W12, 6M593, 6M553, 6M640, 6M688.— Tal Brutmann, Bruno Fouillet, Antoine Grande, Les 52 de Châtillon-d’Azergues, internés de Montluc, fusillés le 19 juillet 1944, 2015.— Mémorial Genweb.— État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément