BURGAUD Louis, Paul, pseudonyme Brosse

Par Annie Pennetier

Né le 29 juin 1925 à Nantes,section Doulon (Loire-Inférieure, Loire-Atlantique), tué le 12 juillet 1944 à Échouboulains (Seine-et-Marne) ; chaudronnier ; maquisard de Valence-en-Brie.

Louis Burgaud, célibataire, domicilié à Nantes, 1 rue Ville-en-Pierre, était diplômé d’un brevet industriel de Chaudronnier. Il travailla aux Ateliers de la Manche à Saint-Joseph de Portricq, puis à la SNCASO Société nationale des constructions aéronautiques du sud- ouest à Chateau-bougon à Nantes.
Résistant à Nantes, il rejoignit l’Ile de France en 1944. Membre du maquis de Valence-en-Brie (Seine-et-Marne), il fut mortellement blessé lors de l’attaque allemande du 12 juillet 1944 à Échouboulains, commune forestière du canton du Châtelet-en-Brie. Il avait dix-neuf ans.
Son corps repose dans le cimetière communal.
Louis Burgaud a été reconnu Mort pour la France le 8 octobre 1946. Il a été homologué FFI, grade d’assimilation 1ère classe. (Capitaine Buich de son vrai nom lieutenant Conteau de la subdivision de Melun).

Pierre Destouches et Jacques Rogez furent également tués dans ces combats de la libération.
Leurs noms sont gravés sur le monument commémoratif d’ Échouboulains.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article201137, notice BURGAUD Louis, Paul, pseudonyme Brosse par Annie Pennetier, version mise en ligne le 28 mars 2018, dernière modification le 28 février 2019.

Par Annie Pennetier

SOURCES : Arch. Dép. Loire-Atlantique 305 J 3 . — Jean-Pierre Sauvage, Xavier Trochu, Mémorial des victimes de la persécution allemande en Loire-Inférieure 1940-1945, 2001, p. 33 .— MémorialGenWeb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément