BARBE Florentin, Jean-Marie

Par Jacques Girault

Né le 17 août 1896 à Fabas (Ariège), mort le 21 août 1964 à Bonnac (Ariège) ; instituteur en Ariège ; militant communiste

Fils d’un facteur rural, Florentin Barbe, élève de l’École normale d’instituteurs de Foix (1912-1914), titulaire du brevet supérieur, obtint le certificat d’aptitude pédagogique en 1917. Mobilisé en avril 1915, il fut blessé en décembre 1916. Fait prisonnier en juillet 1917 dans l’Aisne, il fut rapatrié d’Allemagne en mars 1918, et démobilisé en septembre 1919.

Instituteur suppléant à Carla-Bayle, à Malléon, à Saverdun, titularisé, il enseigna par la suite à Bonnac jusqu’à sa retraite en 1951. Il se maria en août 1921. Le couple eut une fille et un garçon. Mobilisé comme infirmier militaire alors qu’il était instituteur à Saverdun au début du mois de septembre 1939, il fut démobilisé en août 1940.

Florentin Barbe adhéra au Parti communiste français en 1944. Retraité, il devint membre de la commission fédérale de contrôle financier du PCF de 1957 à 1962. Militant du Mouvement de la Paix, il en fut le secrétaire départemental à la fin des années 1950 tout en étant le secrétaire de la cellule communiste de Bonnac où il demeurait.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article209458, notice BARBE Florentin, Jean-Marie par Jacques Girault, version mise en ligne le 10 décembre 2018, dernière modification le 17 septembre 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Dép. Ariège (Caroline Piquemal), 273W257. — Archives du comité national du PCF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément