BARBIER André, Claude, Marie

Par Jacques Girault

Né le 2 août 1913 à Lyon (IVe arr.), mort le 5 novembre 1990 à Chambéry (Savoie) ; professeur dans l’enseignement technique ; militant MGEN en Savoie.

Fils d’un garçon de recettes, devenu gendarme, et d’une modiste, André Barbier naquit à l’hôpital de la Croix-Rousse. Il fut élève de l’École normale d’instituteurs de Chambéry (Savoie) de 1931 à 1934. Instituteur en 1934 à Celliers et Saint-Sorlin-d’Arves (Savoie), il effectua son service militaire en 1935-1936 et reprit son poste d’instituteur. Il se maria en août 1937 à Chambéry avec une institutrice devenue après la guerre directrice d’une école maternelle, fille d’un retraité des chemins de fer. Ils eurent deux enfants.

Mobilisé pendant la durée de la guerre, il enseigna de 1940 à 1946 à Curienne. Il entra à l’École normale d’instituteurs (octobre 1946-février 1947) et fut détaché au centre d’apprentissage de Chambéry. Nommé professeur d’enseignement général, titularisé en 1950, il enseigna au collège d’enseignement général annexé au lycée technique de Chambéry jusqu’à sa retraite en 1968.

André Barbier fut pendant cette période un dirigeant de la section départementale de la Mutuelle générale de l’Éducation nationale.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article209461, notice BARBIER André, Claude, Marie par Jacques Girault, version mise en ligne le 10 décembre 2018, dernière modification le 17 septembre 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat., F17/29078. — Presse mutualiste.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément