QUELLEC Paul

Par Jean Quellien

Né le 13 février 1913 à Lézardrieux (Côtes-du-Nord), exécuté sommairement le 28 juillet 1944 à à Saint-Pair (Calvados) ; gendarme ; résistant.

Le corps de Paul Quellec, gendarme à la brigade de Troarn, fut retrouvé plusieurs mois après la fin de la bataille de Normandie, grossièrement enseveli près d’un herbage. Il fut abattu d’une balle dans la nuque. Après le Débarquement, il déploya une activité inlassable pour aider des parachutistes britanniques, tombés dans la nuit du 6 juin 1944 derrière les lignes allemandes, à rejoindre leurs camarades. Plus d’une fois, il a dû ouvrir le feu sur les Allemands pour leur échapper. Le 28 juillet, il partit en mission avec l’intention de traverser le front pour renseigner les Anglais. On ne devait plus le revoir vivant.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article209511, notice QUELLEC Paul par Jean Quellien, version mise en ligne le 21 janvier 2019, dernière modification le 11 décembre 2018.

Par Jean Quellien

SOURCE  : Centre de recherche d’histoire quantitative de l’Université de Caen, Quellien J. [dir.], Livre mémorial des victimes du nazisme dans le Calvados, Caen, Conseil Général du Calvados, 2004.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément