GIRAUD Marguerite [épouse Sansonnet]

Par Dominique Tantin, Isabel Val Viga

Née le 20 juillet 1877 à Saint-Yrieix-sous-Aixe (Haute-Vienne), massacrée le 10 juin 1944 à Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne) ; victime civile.

Marguerite Giraud était la fille de Jean (né le 24 juillet 1833, à Chassenon, Charente et décédé le 17 janvier 1895, à Cognac-la-Forêt), et de son épouse Jeanne née Brunaud (née le 15 décembre 1841, à Cognac-la-forêt et décédée le 2 avril 1929, à Saint-Cyr) cultivateurs (métayer). Ses parents s’étaient mariés le 18 juin 1861 à Cognac-la-forêt.
Elle était la cadette dune fratrie de six enfants, Catherine (née le 24 mars 1862) épouse de Pierre Lesport, Jacques (né le 2 juillet 1864), Pierre (né le 22 janvier 1867 époux de Marie Brun, Catherine (née le 3 juillet 1870), Jeanne (née le 29 septembre 1872) épouse de Léonard Hirat, tous nés à Cognac-la-Forêt.
Le 11 septembre 1900 à Cognac-la-forêt, elle épousa Martial Sansonnet (né le 27 août 1879, à Saint-Auvent), cultivateur. De cette union naquirent cinq enfants, Catherine (née le 22 novembre 1903 et décédée le 30 novembre 1903, à Cognac-la-forêt), Catherine (née le 21 février 1906, à Cognac-la-foret) épouse de Pierre Deglane, Jean (né le 19 octobre 1908) époux de Anna Germaine Veyrier, Pierre (né le 9 juillet 1911 et décédé le 12 mai 1940, en Belgique, mort pour la France) époux de Marie-Louise Brun, Joseph (né le 7 octobre 1913) époux de Marguerite Lenfant, tous nés à Saint-Auvent.
Elle était domiciliée à La Malaise, commune de Saint-Brice-sur-Vienne, limitrophe d’Oradour-sur-Glane, elle était sans doute de passage à Oradour-sur-Glane.
Elle fut victime du massacre perpétré par les SS du 1er bataillon du 4e régiment Der Führer de la 2e SS-Panzerdivision Das Reich et brûlée dans l’église avec l’ensemble des femmes et des enfants d’Oradour-sur-Glane.
Marguerite Giraud obtint la mention « Mort pour la France » par jugement du tribunal de Rochechouart du 10 juillet 1945.
Son nom figure sur le monument commémoratif des martyrs du 10 juin 1944 à Oradour-sur-Glane.
Son époux décède le 18 novembre 1946 à Saint-Martin-de-Jussac.
Voir Oradour-sur-Glane

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article213026, notice GIRAUD Marguerite [épouse Sansonnet] par Dominique Tantin, Isabel Val Viga, version mise en ligne le 8 mars 2019, dernière modification le 9 décembre 2019.

Par Dominique Tantin, Isabel Val Viga

SOURCES : Liste des victimes, Centre de la Mémoire d’Oradour-sur-Glane. — Guy Pauchou, Dr Pierre Masfrand, Oradour-sur-Glane, vision d’épouvante, Limoges, Lavauzelle, 1967, liste des victimes, pp. 138-194. — MémorialGenWeb. — Archives État civil de la Haute-Vienne, actes de naissances, mariages, décès, recensements.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément