DELALANDE Hélène [née PICQ Hélène, Lucienne]

Par Jacques Girault

Née le 9 janvier 1919 à Paris (XIe arr.), morte le 16 juillet 2004 à Nevers (Nièvre) ; institutrice ; militante du SNI et des œuvres sociales de l’Éducation nationale.

Fille d’un employé de commerce et d’une dactylographe, Hélène Picq, élève à l’École normale d’institutrices de Nevers, se maria le 4 août 1938 à Nevers avec Marcel, Georges Salmon, instituteur. Divorcée en 1950, elle se remaria le 18 juillet 1957 à Paris (XXe arr.) avec Gaston Delalande et divorça en 1970. Elle eut deux enfants.

Devenue directrice d’école maternelle, Hélène Delalande avait obtenu un diplôme de psychologie et le certificat d’aptitude pour enseigner dans l’enfance inadaptée. Secrétaire de la commission des écoles maternelles en septembre 1962 de la section de la Seine du Syndicat national des instituteurs, elle fut élue au Conseil départemental de l’enseignement primaire en 1961 et 1964 pour la circonscription des XVIIe au XXe arrondissements.

Parallèlement depuis le début des années 1960, Hélène Delalande militait dans la section parisienne de l’Association de placement et d’aide pour jeunes handicapés. Elle devint la secrétaire générale de l’organisation nationale à la fin des années 1960, chargée des relations entre le siège et les comités locaux.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article21923, notice DELALANDE Hélène [née PICQ Hélène, Lucienne] par Jacques Girault, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 8 novembre 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. PPo, B 12, 43701 (dossier Breuillard). — Notes de Robert Hirsch. — État civil de Paris en ligne cote 11N 395, vue 12.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément