CHÊNE Fernand

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 11 août 1918 à Villette-sur-Ain (Ain), mort le 13 août 1944 à Chalamont (Ain) ; cultivateur ; victime civile.

Fernand Chêne était le fils de Joseph et de Véronique Couturier, journalière à Chalamont. Il était célibataire et exerçait le métier de cultivateur à Villette-sur-Ain où il était domicilié.
Les causes de sa mort ne sont pas connues. Fut-il victime de soldats allemands ? Il était sans doute venu rendre visite à sa mère, veuve et remariée, épouse de Jean-Marie Maison qui mourra en déportation. Il décéda le 13 août 1944 à treize heures au lieu-dit "Au Tournus", à Chalamont (Ain).
L’acte de décès fut dressé le 14 août sur la déclaration de Jean Brissaud, comptable agréé, âgé de 51 ans, domicilié à Lyon 7e.
Il obtint la mention « Mort pour la France » à titre de victime civile de la guerre, transcrite sur l’acte de décès.
Son nom figure sur le monument aux morts, à Chalamont (Ain).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article219262, notice CHÊNE Fernand par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 2 octobre 2019, dernière modification le 3 octobre 2019.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Mémorial genweb.— État civil (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément