THOMAS Gustave, Marius

Par Jean-Louis Ponnavoy, Benoit Prieur

Né le 27 octobre 1886 à Rossillon (Ain), massacré le 17 juin 1944 à Rossillon ; victime civile.

Fil de Jean, Marie Thomas et de Marie, Louise Pierron, Gustave Thomas fut mobilisé en 1914 et combattit pendant toute la Première Guerre mondiale, ce qui lui valut la Croix de guerre avec étoile de bronze.
Il se maria le 9 septembre 1920 à Virieu-le-Petit avec Maria, Louise, Émilie Jacquet (1897-1973), cultivatrice. Il était père de trois filles et un garçon et exerçait le métier de propriétaire cultivateur à Nivollet.
Après le 6 juin 1944, le plan Vert fut appliqué par la Résistance dans l’Ain (sabotages, embuscades contre l’ennemi). Le 10 juin plusieurs colonnes allemandes attaquèrent près de Bellegarde et le maquis se replia sur les hauteurs. Le 14 juin l’ennemi était au col de la Lèbe. En même temps des unités alpines provenant d’Aix-les-Bains assaillirent le plateau à Artemare et Champagne-en-Valromey. Le 17 juin l’ennemi était à Rossillon. Il exerçait des représailles sur la population qui était solidaire de la Résistance. Une soixantaine d’allemands entrèrent dans Nivollet, hameau de Rossillon (Ain). L’identité de Gustave Thomas fut vérifiée, puis immédiatement après il fut fusillé à trente mètres de son habitation ainsi que deux autres personnes.
Son nom figure sur le monument aux morts, à Rossillon (Ain).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article221183, notice THOMAS Gustave, Marius par Jean-Louis Ponnavoy, Benoit Prieur, version mise en ligne le 14 décembre 2019, dernière modification le 29 juin 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy, Benoit Prieur

SOURCES : dossier SHD AVCC Caen AC 21 P 402336 (nc).— Wikipédia, Maquis de l’Ain et du Haut-Jura.— Colonel Henri Romans-Petit, Les Maquis de l’Ain.— Mémorial Genweb.— Le livre noir des crimes Nazis dans l’Ain pendant l’Occupation, Les éditions du Bastion, p. 94. — Geneanet. — Arch Ain, dossier militaire (1906, Belley, 1R0130).— Mémoire des Hommes (victimes civiles).— Mémorial Genweb. — Recensements de population année 1931.— État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément