EVIEUX Georges, Benoît

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 27 octobre 1924 à Bourg, aujourd’hui Bourg-en-Bresse (Ain), mort en action le 14 juillet 1944 au [Le] Grand-Abergement (Ain) ; ébéniste ; résistant de Libération-Sud et des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Georges Evieux était le fils de Benoît Louis et de Marie Céline Delphine Laissard, domiciliés à Saint-Denis-lès-Bourg (Ain). Il était célibataire et exerçait le métier d’ébéniste à Saint-Denis-lès-Bourg. Il était domicilié à La Vézeronce, commune du Grand-Abergement.
Il entra dans la Résistance dès 1941 au mouvement Libération-Sud et par la suite à l’armée secrète (AS) de Bellegarde-sur-Valserine (Ain).
Du 11 au 21 juillet 1944 l’ennemi lança sa deuxième grande offensive baptisée "Opération Treffenfeld" (littéralement "Champ de rencontre"). Le plateau de l’Ain fut envahi et le Grand-Abergement occupé. Le plateau de l’Ain fut envahi et le Grand-Abergement occupé. Un grand nombre de soldats allemands séjournèrent dans le village et leurs officiers logèrent dans le bâtiment communal où ils restèrent pendant trois jours.
Georges Evieux fut tué à l’ennemi le 14 juillet 1944 à quinze heures, près de la ferme de la Manche, au Grand-Abergement (Ain).
L’acte de décès fut dressé le 28 septembre 1944 sur la déclaration de Louis Moissonnier, ami du défunt, âgé de 40 ans, menuisier domicilié à Jasseron (Ain) et membre des Forces françaises de l’intérieur (FFI), qui était présent lors du décès.
Georges Evieux est inhumé au cimetière communal, à Bourg-en-Bresse (Ain).
Il obtint la mention « Mort pour la France » par avis du 4 décembre 1945 et fut homologué comme soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI) (mention additive du 7 mai 1957 et dossier SHD GR 16 P 213000.
Son nom figure sur le monument aux morts, à Saint-Denis-lès-Bourg (Ain).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article221512, notice EVIEUX Georges, Benoît par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 24 décembre 2019, dernière modification le 3 mars 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Musée de la Résistance 1940-1945 en ligne, Données extraites du CD(DVD)-ROM : La Résistance dans l’Ain et le Haut-Jura (2013).— Saint-Denis-lès-Bourg d’hier à aujourd’hui, Les soldats de 1939-1945.— Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément