GENUIT Georges, Albert

Par Annie Pennetier

Né le 1er juin 1909 au Raincy ( Seine-et-Oise, Seine Saint Denis) , exécuté sommairement le 19 août 1944 par des troupes allemandes dans le Bois de Vincennes (Paris XIIe arr.) ; employé.

Ses parents, Louis, Léon Genuit et Héloïse, Alexandrine, Juliette Papinet, étaient domiciliés rue Émile Zola à Fontenay-sous-Bois (Seine, Val-de-Marne). Georges Guenuit, marié à Raymonde, Élise Pivier habitait la même commune, 94 rue Pasteur. Il travaillait comme sableur dans l’entreprise Kodak de Vincennes.
Lors de l’insurrection pour la libération de Paris, il a été capturé dans cette commune puis fusillé le 19 août 1944 dans le bois de Vincennes, Paris XIIe arrondissement.

Georges Guenuit a été inhumé dans le Carré Militaire du Cimetière communal de Fontenay-sous-Bois. La mention Mort pour la France lui a été attribuée.

Son nom figure sur la plaque commémorative Kodak-Pathé « La société Pathé-Cinéma à ses collaborateurs Morts pour la France », à Vincennes et sur le monument commémoratif aux victimes civiles de Fontenay-sous-Bois, Place des Martyrs, adossé au cimetière - « Passant souviens-toi ils sont morts pour ta Liberté » et « Si l’écho de leurs voix faiblit, nous périrons. Paul Éluard »

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article225391, notice GENUIT Georges, Albert par Annie Pennetier, version mise en ligne le 6 avril 2020, dernière modification le 4 avril 2020.

Par Annie Pennetier

SOURCES : Acte de Décès n° 3550, Paris XIIe arr.—MemorialGenweb. — AVCC Caen, en attente de consultation.— SHD Vincennes, GR16P51099, examiné en vain.— Notes de Geneviève Launay.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément