TREVISON Céleste

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 19 juin 1907 à Limana (Italie), exécuté le 8 avril 1944 à Léaz (Ain) ; ouvrier ; combattant des brigades internationales ; résistant.

Céleste Trevison était le fils de Francesco et de Maria Tormen. Depuis le 15 octobre 1929, il résidait en Espagne où il travaillait comme ouvrier à la Société Puricelli. Il s’engagea comme combattants des brigades internationales et en janvier 1939, il était lieutenant dans le bataillon de Puentes situé au Centre militaire d’Alciras-Levante (annuaire de Rome). Après la guerre d’Espagne, il se réfugia en France et était domicilié à Gex dans l’Ain. De 1939 à 1944, il travailla dans l’entreprise familiale de de machines agricoles Jean Gay et fils.
Il entra dans la Résistance aux maquis de l’Ain.
Le 7 avril 1944, l’ennemi lança sa deuxième grande offensive contre les maquis de l’Ain, baptisée Opération Frühling (Printemps). Céleste Trevison fut capturé et exécuté le 8 avril 1944 sur le plateau de Léaz. Ses papiers personnels furent retrouvés cachés dans une fissure du mur de sa chambre par Pierre Gay. Ses effets et papiers personnels ont été rendus à sa famille.
Il fait partie des 89 maquisards tombés dans les combats de la Libération dans le département de l’Ain dont les corps ont été choisis pour être inhumés dans le cimetière du Mémorial des maquis de l’Ain et de la Résistance à la Nécropole du Val d’Enfer, où il repose dans la tombe 49, à Cerdon (Ain).
Le cimetière fut inauguré le 24 juin 1956 par le général de Gaulle.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article227503, notice TREVISON Céleste par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 11 mai 2020, dernière modification le 28 août 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Wikipédia Cimetière du mémorial des maquis de l’Ain et de la Résistance.— Patrimoine de l’Ain Monument départemental aux Maquis de l’Ain et du Haut-Jura à Cerdon.— Mémorial Genweb.— document transmis par Nicole Blanc le 23 août 2021.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément