DUT Paul, Hubert

Par Jean-François Poujeade

Né le 23 septembre 1917 à Epinac (Saône-et-Loire) , mort le 20 mai 1996 à Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire) ; mineur ; militant CGT mineurs de Montceau-les-Mines.

Titulaire du Certificat d’études primaires, Paul Dut travailla dans une usine dès l’âge de 12 ans et attendit les 13 ans obligatoires pour se faire embauchéer à la mine. Dès l’âge de 14 ans, Paul Dut fut donc employé au fond au puits Saint-Louis de Montceau-les-Mines comme charretier puis gareur, remblayeur avant d’être mineur.
Membre des Jeunesses socialistes avant la guerre, résistant (il participa à la bataille d’Autun), Paul Dut fut élu délégué mineur CGT suppléant du titulaire Lazare Fourrier en 1947 mais fut titulaire dès 1948 suite à la démission de Fourrier en désaccord avec la conduite de la grande grève de 1948.
Réélu jusqu’en 1968, Paul Dut fut membre invité du bureau du syndicat des mineurs de Montceau-les-Mines à partir de 1950 puis secrétaire adjoint de ce syndicat, membre du bureau de l’Union départementale CGT à partir d’octobre 1952, responsable des questions juridiques à l’union locale de Montceau-les-Mines, administrateur de la caisse de Secours après 1952 pendant deux mandats et ensuite à l’Union Régionale où il fit partie de plusieurs commissions en particulier l’attribution des rentes. À la fin des années 1950, travaillant alors au puits des Alouettes, il fut membre du bureau de la section syndicale de ce puits. Candidat en 1953 aux municipales sur la liste du PCF il fut élu au second tour en 1959 et resta conseiller municipal jusqu’en 1965. Membre de France-URSS (du moins en 1960, selon la police), Paul Dut a effectué un voyage à l’Est de l’Europe en 1959. Malgré ce militantisme proche du PCF, Paul Dut ne semble jamais avoir été membre de ce parti. Néanmoins son influence semble fut importante sur les mineurs. Marié en juin 1941, Paul Dut a eu trois enfants : Marc, Norbert et Mireille.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article228251, notice DUT Paul, Hubert par Jean-François Poujeade, version mise en ligne le 26 mai 2020, dernière modification le 4 janvier 2022.

Par Jean-François Poujeade

SOURCES : Procès-verbal d’une réunion du syndicat des mineurs (2 avril 1958). — Archives départementales de Saône-et-Loire 716 W 39. — Notice individuelle de février 1959 ; Archives départementales de Saône-et-Loire cote 1714 W 101. — Note du 11 juin 1960, 1714 W 92 rapport de police du 9 octobre 1961. — Archives départementales de Saône-et-Loire cote 1714 W 92. Renseignements de Robert Rey. — Michèle Caine, La société de secours minière des houillères de Blanzy, institution de protection sociale et enjeux de pouvoi,, mémoire de DEA d’Histoire, Université de Bourgogne, juillet 1996. — État-civil d’Epinac. — Sources familiales.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément