CŒURDEVEY Ernestine [née ENDER]

Par Jean-Louis Ponnavoy

Née le 24 septembre 1901 à Châtillon-le-Duc (Doubs), victime civile des combats de la Libération morte le 5 septembre 1944 à Besançon (Doubs) ; victime civile.

Ernestine Cœurdevey était la fille de Emmanuel Ender et de Mélanie Claude Valet. Elle se maria le 2 mai 1931 à Besançon avec Maurice Robert Cœurdevey. Elle était domiciliée à Besançon.
Elle fut victime des combats de la Libération et décéda rue des Journaux à Velotte, à Besançon le 5 septembre 1944.
Elle obtint la mention « Mort pour la France ».
Son nom figure sur le monument de la Libération, à Besançon et sur le monument aux morts, à Châtillon-le-Duc (Doubs).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article230754, notice CŒURDEVEY Ernestine [née ENDER] par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 30 juillet 2020, dernière modification le 30 juillet 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément