OHLGIESSER Friedrich, Frédéric

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 22 août 1918 à Tsernivtsi (aujourd’hui Ukraine), exécuté sommairement le 7 septembre 1944 à Audincourt (Doubs) ; représentant ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Friedrich Ohlgiesser était domicilié à Montbéliard et exerçait le profession de représentant. Il se maria le 10 août 1940 à Sainte Suzanne (Doubs) avec Émilie Louise Andrée Cuenot Prince.
Il entra dans la Résistance comme agent de liaison à l’OCM (Organisation civile et militaire) avec le pseudonyme "Fredy Drouin ou Drouhin" puis fut chef du groupe de Sainte-Suzanne.
Il fut arrêté le 6 septembre 1944 et fusillé avec Hervé Demany, par les Allemands aidés des miliciens, dans le bois de Dasle, à Audincourt, le 7 septembre 1944.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué comme soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI) et "Déporté et interné résistant" (DIR), dossiers SHD Vincennes GR 16 P 449360 et Caen AC 21 P 653177 (non consultés).
Il reçut la Médaille de la Résistance à titre posthume par décret du 14 juin 1946 (JO du 11/07/1946).
Son nom figure sur le monument de la Libération, à Besançon, sur le Mémorial du maquis, à Écot monument du maquis et le monument aux morts, à sainte-Suzanne (Doubs).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article230946, notice OHLGIESSER Friedrich, Frédéric par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 6 août 2020, dernière modification le 6 août 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Musée de la Résistance 1940-1944 en ligne Données extraites du CD(DVD)-ROM : La Résistance dans le Doubs (2008).— Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément